#39 une réunion antisémite dans Paris

Nous sommes en 2019. L’affaire Dreyfus a fait assez couler d’encre et percé l’antisémitisme comme un délit et non une opinion. Les antidreyfusards allaient transformer leur antijudaïsme dans un antisémitisme moderne. On pensait que ces idées se déroulaient à la marge de l’extrême-droite et de certains mouvements antisionistes.

Pourtant Rivarol, Égalité et Réconciliation et l’Action Française ont réussis à organiser une réunion publique nommée « gilets jaunes ou la révolution qui vient ». On ne connaît pas le lieu, ni la date. Cela est gardé secret pour faire à une éventuelle interdiction administrative ou municipale. En effet, de nombreuses interdictions du polémiste antisémite Dieudonné l’ont empêché de se présenter sur scène pour y tenir des meeting à caractère « antisémite » qui trouble l’ordre public.

Le nom de la réunion s’inspire du comité invisible « l’insurrection qui vient ». On pense bien que « le comité invisible risque de devenir furieux. Puisque l’on parle bien de la « Révolution Nationale ». Il s’agit pour les antisémites de renverser le « pouvoir juif » et « l’oligarchie financière », mais surtout dans le fond de protéger les capitalistes. Le Juif est vu comme le responsable par ces derniers de la crise des « gilets jaunes ».

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf + 16 =