#33 Quand Waleed Al-Husseini se frotte les mains grâce à l’attentat de Strasbourg

33h

On pourra dire tout ce que l’on veut de Waleed Al-Husseini, mais force est de constater que lorsqu’il y a un attentat, il est le premier à réagir pour sortir son dogmatisme anti-musulman. Ce raciste primaire profite de chaque attentat pour diffuser le lent poison de la haine que les islamistes souhaitent et attendent autant.

En affirmant que les journalistes ne doivent pas attiser la « haine ». Il se réjouit du contraire. Le terrorisme a pour objectif de semer la discorde entre les musulmans et les non-musulmans. En soutenant ses propos, il fait le jeu des djihadistes.

C’est bien ce qu’il écrit dans ses livres. Mais aussi sur le fait que l’auteur terroriste soit connu des services de police, il souhaite l’internement des « fichiers S ». Or, on le voit bien qu’il y a un défaut de démocratie dans son raisonnement, puisqu’il soutient l’internement avant qu’il y ait eu un délit. D’ailleurs, le terroriste a failli être arrêté le matin, mais il n’en parle pas, ce n’est pas étonnant.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × un =