#24 L’électorat obscurantiste de François Fillon

L’électorat de François Fillon a tout de même de nombreuses similitudes avec celle de Marine Le Pen. Nous allons nous intéresser au compte twitter @NationSansEtat dont le titre est : Nation… #SPF (Sans Parti Fixe). Dans la description, ce dernier affirme que la France n’est plus un … état depuis le 15 mai 2012, à savoir l’élection de François Hollande.

La personne affirme qu’elle « inquiète [NDLR : inquiet dans la phrase originale] pour la droite Républicaine« , alors qu’elle s’inscrit pleinement dans  le refus de la République, et l’antirépublicanisme primaire. La volonté s’inscrit dans ce désir de retrouver « l’état français ».

Regardons de plus près ses tweets ou retweets.

Notre militant est largement influencé par différentes organisations complotistes ou d’ultra-droite antilaïque. En effet, la question de Donald Trump trouve son origine sur le site : Réseau International, la figure d’Obama et Clinton sur le site d’ultra-droite anti-laïc et anti-musulman (et xénophobe) riposte laïque [NDLR : l’association milite pour la fin de la laïcité avec le retour du concordat], enfin la question de la Charia est diffusée au travers du site régional « LyonMag.fr » prenant défense sur des policiers, alors que l’article parle simplement d’une rébellion [NDLR : c’est-à-dire le treizième mois chez les policier]. On peut dès lors conclure que les valeurs prônées par ce monsieur s’ancrent la logique nationaliste traditionnelle : le complotisme, la xénophobie et le refus de la laïcité.

Sur la question des réfugiés, on constate une volonté de mettre en avant un ethno-différencialisme. Cette vision est alimentée par l’extrême-droite notamment dans ses canaux identitaires. En l’occurrence, il y a la tentative d’opposer les Italiens (européens) et les extra-européens fuyant les guerres, et venant se réfugier. Dans le cadre, des immigrés italiens du XIXème siècle, il est important de souligner que la droite et l’extrême-droite ont participé à des lynchages publics, dont les motifs étaient les mêmes que ceux qu’ils attribuent contre les réfugiés au XIXème siècle. Le massacre des Italiens d’Aigues-Mortes du 16 et

Dans le cadre du conservatisme, les subventions aux associations qui aident les réfugiés sont mal-vu, tout comme les associations qui aident les personnes sans-abris, dont les maires incitent à la dégradation des immeubles d’hébergement. Dans le fond, il y a le réflexe qu’il ne faut pas aider les plus démunis, donc les plus pauvres, en outre les réfugiés. La doctrine de Malthus est sensiblement appliquée. Alors dès qu’on parle de la gauche, les militants d’extrême-droite ont le poil qui se hérisse. La réalité tient dans l’individualisme suprême et l’égoïsme le plus total.

Thierry Mariani est le député de la 11ème circonscription des Français de l’étranger (Europe de l’Est, Asie, Pacifique). Il est surtout un soutien considérable de Bachar Al-Assad, Vladimir Poutine, Donald Trump … tout comme Hasan Rohani, le Hezbollah ou de nombreuses organisations djihadistes. Alors en matière d’extrême-droite, il en connaît un rayon.

Comme ses confrères, il déteste la presse, les médias et les journalistes. Une vision conforme à l’autoritarisme. De ce fait, il considère que les journalistes sont de Gauche, alors que la majeure partie des médias ont une ligne conservatrice et libérale. Il souhaite peut-être une purge comme le fait son collègue Erdogan.

La volonté d’armer la jeunesse va de faire en faisant sauter les différents verrous dans le marché des armes, à savoir les autorisations de la préfecture. À savoir que le fait d’armer les jeunes (et les non-jeunes) signifie massacrer la jeunesse par elle-même, et envoyer une partie de sa jeunesse en prison. Un avenir important et justifié selon le militant.

Aussi, cela sous-entend une libéralisation forcée de la vente d’armes à feu. De ce fait, les terroristes salueront notre militant d’extrême-droite. Ils pourront acheter une arme dans une armurerie en libre-service, pour tuer plus de monde.

Pour information, en moyenne, il y a trois tueries tous les jours aux États-Unis d’Amérique. De nombreux campus ont été visés.

Charles Telmar est un partisan du mouvement du Front National : Rassemblement Bleu Marine, mais aussi un soutien du révisionniste Eric Zemmour (il a déclaré que « Pétain » avait sauvé les « Juifs Français »).

Soutenir le polémiste s’inscrit dans le cadre certes du rejet de l’islam, mais se servir de la religion est évoquée comme contraire à la laïcité. Mais, les positions de Zemmour sont des positions anti-laïques. Son courant n’est pas compatible avec la Loi de 1905.

Tous ses partisans la combattent au même sens que les islamistes ou les intégristes religieux de tout bord.

Le retweet de Karim Ouchikh, président de SIEL (un micro-parti rattaché au Front Naitonal) sur la question de la non-présence de délégation française à l’investiture de Donald Trump montre les relations entre les deux. On notera que de nombreuses personnalités de droite ont considéré que l’évènement national était international, suggérant leur maitrise de la politique américaine, mais aussi la volonté d’interagir (ou ingérer comme le fait la Russie) dans les affaires du pays.

Pour terminer, le niveau de notre militant se résume à des critiques sur la sexualité du président (qui est une chose intime). Cela montre la qualité des arguments.

On notera que le profil de « Gilber Enaud » n’est autre que celui de l’organisation d’ultra-droite catholique s’inscrivant dans la tradition poujadiste : « Hollande Démission ».

Ils voteront pour François Le Pen ou Marine Fillon, blanc bonnet, bonnet blanc, il y a bien deux candidats d’extrême-droite, antirépublicains à la présidentielle.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × un =